9 pays, 9 galeries

Au cours de notre long périple, nous avons découvert et traversé 9 pays. Chacun a son identité et ses petits trucs bien spéciaux, que l'on a consigné dans 9 galeries photos thématiques, chaque fois dans l'odre de notre parcours. C'est parti pour la rétrospective !

 

9 types de cuisine

La Chine, c'est le bouillon ! Celui du petit-déjeuner est parfois bien fourni. Ici, la viande, les herbes et les nouilles composent une soupe plutôt classique. On n'oublie pas le piment surtout !  Que dire de la nourriture indienne...Voici les chapatis (à gauche), compagnons de chaque repas, et les idlis (à droite), petits pains de riz issus de la cuisine du sud. Et en accompagnement, le sambar, sauce aux déclinaisons multiples...  Au Bangladesh, on trouve de la friture à chaque coin de rue. Notre préférée, c'est la porotha fourrée aux oeufs. Gras mais succulent !

On connait le pad-thaï thaïlandais, mais un peu moins les brochettes qui grésillent un peu partout à Bangkok. On trouve même des petits pancakes à la saucisse !  Au Laos, le sticky rice est roi. Au petit-déjeuner, il se consomme mélangé à des haricots sucrés, et tassé dans du bambou. Elégant et pratique :)  L'art culinaire vietnamien emprunte un peu à la Chine : on pose les plats au milieu, et on picore avec ses baguettes. Légumes verts, salade, riz, petits morceaux de viande, pousses de bambou, rien ne manque pendant les repas en famille!

L'amok, plat national cambodgien, remporte la palme du raffinement : au poisson ou au poulet, il se compose d'une sauce curry-coco un peu épaisse, de légumes fondants et du "major" choisi, dont la chair est toujours délicieusement imprégnée du mélange...Succulent!  En Malaisie, on aime le sucré ! De nombreux petits gateaux à base de farine de riz nous ont appaté, sur le marché de Kota Bahru.  L'Indonésie se distingue notamment par ses rumah makan, ou cantines. On y compose son assiette, avec en vedette le nasi (riz), les telur (oeufs) fermentés, au plat ou en beignet, et les tempek, petits gâteaux de soja légèrement frits. C'est bon et ça cale ! 

  

9 sites historiques

La place Tian Anmen, à Beijing. Troisième plus grande place du monde (après la place Merdeka de Jakarta et la place des Tournesols de Palmas au Brésil), elle a été le témoin de la répression violente des manifestations de 1989 pour l'instauration de réformes politiques et démocratiques.  Bodhgaya est l'un des 4 lieux saints du Bouddhisme; c'est dans cette cité que Siddhartha Gautama a atteint l'illumination, et par là-même l'état de Bouddha.  Construite entre 1964 et 1982, l'Assemblée nationale du Bangladesh, à Dhaka, est l'un des symboles forts du Bangladesh indépendant. Après 1971 et la rupture avec le Pakistan occidental, c'est là que siègent les parlementaires démocratiquement élus.

Le site d'Ayutthaya abrite les ruines de la ville fondée en 1350 par le roi U-Thong, et qui devint la capitale de son royaume, généralement connu sous le nom de Royaume d'Ayutthaya.  La ville de Vientiane a été officiellement fondée en 1560, lorsque le roi Setthathirath y transféra la capitale du royaume de Lan Xang. Elle a ensuite connu les dominations birmane, siamoise et française, avant de devenir la capitale du Laos indépendant en 1975.  La ville de Diên Biên Phu est devenue célèbre après avoir été le théâtre de la bataille du même nom, scellée par la victoire capitale du Việt Minh contre l'Union française durant la guerre d'Indochine, le 7 mai 1954.

Le temple du Bayon, sur le site d'Angkor, abrite 54 tours comportant chacune 4 visages gravés dans la pierre. Sa construction date du XIIIe siècle.  Avec ses 130 millions d'années, la jungle malaisienne du Taman Negara est la plus vieille jungle primaire du monde.  Le temple de Borobudur a été construit aux VIIIe et IXe siècles, à l’époque de la dynastie Sailendra, dans le centre de l’île de Java. Il s'agit du plus grand monument bouddhiste au monde.

 

9 pratiques religieuses

2 jours de marche (et de marches) sont nécessaires pour atteindre les hauteurs (3099 mètres) d'Emeishan, l'une des 4 montagnes sacrées bouddhiques. Le sommet est souvent recouvert par le brouillard, mais, lorsque les conditions météorologiques sont favorables, il est parfois possible d'observer la "lumière de Bouddha", phénomène de réfraction qui se produit sur les nuages.   Varanasi est un haut lieu de l'Hindouisme. Une crémation dans les murs de l'ancienne Bénarès permet de rompre le cycle éternel des renaissances, et d'accèder directement au nirvana.  Au Bangladesh, environ 90% de la population est musulmane.

Dans les environs de Chiang Mai, le temple de Wat Phrathat domine les hauteurs de Doi Suthep. 95% des Thaïlandais sont bouddhistes.  La plupart des Laotiens sont de confession bouddhiste theravâda. Introduit au XIVe siècle, le bouddhisme imprègne fortement la vie du pays. Les rites animistes ont été intégrés dans le culte, notamment la "baci", ou maison des esprits. Le Laos compte plus de 5 000 pagodes et environ 22 000 moines.  Bouddhisme, Taoïsme, Animisme et Christianisme cohabitent au Vietnam. Les pratiques animistes demeurent profondément ancrées chez les Vietnamiens, qui cherchent toujours à se concilier les esprits.

Religion d'État depuis 1989, le bouddhisme theravāda compte 14,2 millions d'adeptes au Cambodge, soit 96,4 % de la population. On peut même pratiquer sa religion dans certains des temples d'Angkor.  A la sortie d'une mosquée, à Kuala Lumpur. L'Islam est la religion d'Etat en Malaisie.  L'Indonésie est le plus important pays musulman au monde par le nombre de croyants; plus de 80% des 240 millions d'Indonésiens pratiquent l'Islam. Le 9 juillet dernier, plusieurs centaines d'entre eux ont célébré le début du mois de ramadan à la mosquée Istiqlal de Jakarta, la plus grande d'Asie du Sud-est.

 

9 habitudes surprenantes

A Kunming, la séance de Taï chi matinale est un must. Musique, gestes gracieux... Les mouvements ont à la fois une application martiale et énergétique.  La fête de Dussehra est très populaire en Inde. Ce jour célèbre la victoire de Rāma sur le démon Rāvana. Cet épisode, relaté dans le Rāmāyana, raconte que Rāvana, roi du Lankâ, enleva Sita, l'épouse du dieu Rāma, et la séquestra sur son île. Rāma fit alors alliance avec Sugreeva, le roi du peuple des singes, et son ministre Hanoumân, pour la délivrer. A l'occasion des célébrations, les Indiens défilent en procession avec des effigies, souvent gigantesques, de Rāvana; les enfants arrêtent les voitures et demandent de l'argent aux passants.  Lors des mariages bangladais (souvent arrangés), la mariée passe une bonne partie de la soirée assise dans une salle où l'on vient la contempler et la prendre en photo.

En Thaïlande, on peut boire son jus de fruits dans un sac en plastique! Le haut du sac est le plus souvent serré par un élastique qui laisse passer une paille, mais les plus adroits se contentent de pencher le sac et de viser la bouche!  Les petits Laotiens ont une technique bien à eux lorsqu'ils jouent aux billes : ils placent la petite boule de nacre entre leurs deux indexs, l'un faisant pression sur l'autre, à l'image d'une catapulte, puis ils la propulsent vers une cible, un trou, etc. Adresse et concentration sont de rigueur!  A Hanoi, le coiffeur-barbier prend sans rendez-vous sur le trottoir. Pratique!

Au Cambodge, pas question de s'exhiber lors des baignades en public. C'est tout habillé dans l'eau!  Petite séance de danse collective dans un parc de Kuala Lumpur. L'incontournable "Gangnam style" est balancé à fond, et on bouge en cadence sur la musique.  A Jakarta, les trains de banlieue sont tellement bondés qu'on s'assied sur le toit ou sur les marches, et qu'on roule portes ouvertes. A little bit dangerous... 

9 lieux marquants

La Grande Muraille est un ensemble de fortifications militaires chinoises construites, détruites et reconstruites en plusieurs fois et plusieurs endroits entre le IIIe siècle av. J.-C. et le XVIIe siècle pour marquer et défendre la frontière nord de la Chine. C'est la structure architecturale la plus importante jamais construite par l’Homme à la fois en longueur, en surface et en masse.  Perchée à 2250 mètres d'altitude dans le Tamil Nadu, Ooty est un petit coin de fraîcheur et de couleurs au coeur du Sud de l'Inde.  Les Sundarbans, au Sud-Ouest du Bangladesh, sont la plus grande forêt de mangrove au monde. Quelques animaux sauvages (tigres et crocodiles par exemple) survivent dans la zone, malgré la forte présence humaine.

Bangkok, ville-province aux 15 millions d'habitants, est une véritable forêt de tours. Vu des hauteurs d'un des bars installés sur les roof-tops de la ville, la marée urbaine s'étend à perte de vue.  Au Nord du Laos, le long de la rivière Nam Ou, les pistes de montagnes sillonnent les villages reculés jusqu'à la frontière avec le Vietnam. Calme, nature, vastes espaces et eau claire offrent au randonneur un incomparable sentiment de quiétude.  A Ninh Binh, surnommée par les Vietnamiens "la baie d'Along terrestre", on peut admirer le ballet des bateaux des hauteurs du temple de Hoa Lu.

Pas beaucoup de relief au Cambodge...Les plages de l'île aux Lapins (Koh Tonsay) offrent une alternative plus qu'agréable à la marche à pied.  Les plages de Malaisie sont un véritable paradis sur terre, à l'image de D-Lagoon, petite bande de sable cachée à l'abri d'une crique sur Pulau Kecil, la petite île des Perhentian.  A quelques kilomètres de Bandung, le volcan Tangkuban Prahu dresse ses trois cratères à 2084 mètres au dessus du sol.

 

9 modes de transports

La mob électrique du policier à Beijing.  A Calcutta, les mythiques taxis jaunes "Ambassador" se partagent la route avec les rickshaws.  Le tuk-tuk est le plus souvent électrique à Khulna, mais quelques antiquités à moteur tiennent toujours le coup.

Le skytrain de Bangkok donne à la ville des airs de Gotham City.  En Asie, le tuk-tuk se décline de mille façons; à la frontière entre la Thaïlande et le Laos, c'est la version "moto" qui domine.  Hanoi ne serait pas Hanoi sans les millions de motos qui s'entassent dans ses rues chaque jour.

Contrairement à nombre de ses consoeurs, Phnom Penh n'est pas une capitale saturée. Le rickshaw y tient le haut du pavé, et c'est un moyen de locomotion aussi tranquille que ceux qui le conduisent!  "Easy Malaysia"...Mieux que les transports en commun, les taxis ou les tuk-tuks, ce qui est le plus efficace en Malaisie, c'est le stop!  Le "bajaj" (tuk-tuk) indonésien est très discipliné:créneau obligatoire pour le stationnement!

 

9 visages

Un danseur en costume traditionnel s'offre une pause, à Xiaguan.  Une maman et son petit garçon, à Varanasi.  Jeune mais branché! A khulna.

Ca rigole dur dans les petites rues de Bangkok!  Dans les villages près de la rivière Nam Ou, dans les montagnes du nord du Laos, les petites filles se prêtent en souriant au jeu de la photo!  A Son La, les jeunes filles de l'ethnie Thaïe portent encore le vêtement traditionnel pour les grandes occasions. Soigneusement apprêtée, cette jeune maman a été notre hôte pendant la fête du Têt, ou nouvel an vietnamien.

Danang, ou l'enthousiasme à la cambodgienne!  Les 3 enfants de la famille Jones nous ont conquis par leur simplicité, leur maturité, et leur humour!  Les paysans de Kalijaya nous ont accueilli à bras ouverts lors de notre visite de terrain. Ade, qui a travaillé 6 ans en Arabie Saoudite et qui parle sundanais, bahasa Indonesia, arabe et anglais, a été l'un de nos interprètes.

 

9 drapeaux

Le drapeau chinois. Le dessin comporte une grande étoile entourée de quatre plus petites, disposées en arc de cercle et orientées vers la plus grande. Le rouge représente la révolution, les cinq étoiles et leur relation représentant l'unité du peuple chinois sous la direction du Parti communiste.  Le drapeau indien. Le Chakra d'Ashoka qui tourne, au centre du drapeau, représente la roue éternelle de la loi.  Le drapeau bangladais. Le rouge symbolise le sang des Bangladais tués depuis 1947 lors des affrontements avec le Pakistan. Le vert symbolise la vitalité, la jeunesse et les terres agricoles.

Le drapeau thaïlandais comporte trois couleurs : le rouge pour la nation, le blanc pour la foi et la pureté du bouddhisme theravada et le bleu pour la monarchie. Il s'agissait de la couleur du roi Rama VI.  Le drapeau du Laos. La couleur rouge représente le sang versé pour l'indépendance, et le bleu représente le Mékong, symbole de la santé du pays. Le disque blanc évoque la lune au-dessus du Mékong et l'unité sous le gouvernement communiste.  Le drapeau vietnamien. L'étoile représente l'unité du pays, les points sur l'étoile étant l'union des ouvriers, des paysans, des soldats, des intellectuels et de la jeunesse travaillant ensemble dans la construction du socialisme. Le fond rouge symbolise le sang versé pour l'indépendance.

Le drapeau du Cambodge. Au centre se dessine en blanc une représentation d'Angkor Vat. Les trois couleurs symbolisent la devise du pays: la Nation (rouge), la Religion (blanc) et le Roi (bleu).  Le drapeau de la Malaisie comprenait initialement quatorze bandes car elle réunissait autrefois quatorze États. Lorsque Singapour quitta la fédération en 1965, on maintint les quatorze bandes en attribuant la quatorzième aux districts fédéraux. Les astres du quartier bleu sont les symboles musulmans de l'étoile et du croissant.  Le drapeau indonésien est rouge et blanc en référence à un ancien étendard javanais du XIIIe siècle.


 

9 monnaies

Le yuan chinois (1 euro = 8 yuans)  La roupie indienne (1 euro = 70 roupies)  Le taka bangladais (1 euro = 100 takas) 

Le baht thaïlandais (quand on en a, 1 euro = 40 bahts)  le kip laotien (1 euro = 11 000 kips)  Le dong vietnamien (1 euro = 27 000 dongs) 

Le riel cambodgien (1 euros = 4000 riels)  Le ringgit malaisien (1 euros = 4 ringgits)  La roupie indonésienne (1 euro = 13 000 roupies)

Nos partenaires

ville-de-lyon    vaf    fedina    aosed    kpa

Logo-Region-en-couleurs-fichier-jpg-haute-definition      logo alter      logo resacoop 

Suivez-nous!

powered by contentmap

Ils/Elles s'engagent!

  • Dewi, vice Secrétaire générale, KPA, Jakarta, Indonésie: "En m'engageant avec KPA en 2007, j'ai compris que l'Indonésie est avant tout un pays agricole, même si nos dirigeants n'en tiennent pas compte".

    Dewi, vice Secrétaire générale, KPA, Jakarta, Indonésie: "En m'engageant avec KPA en 2007, j'ai compris que l'Indonésie est avant tout un pays agricole, même si nos dirigeants n'en tiennent pas compte".

  • Dwi Agus, Chargé de campagnes, KPA, Jakarta, Indonésie : "Depuis des années, je vois comment vivent les gens ici, et j'en suis triste. Mon engagement est plus qu'un job, c'est un moyen de protester".

    Dwi Agus, Chargé de campagnes, KPA, Jakarta, Indonésie : "Depuis des années, je vois comment vivent les gens ici, et j'en suis triste. Mon engagement est plus qu'un job, c'est un moyen de protester".

  • Iwan, Secrétaire général, KPA, Jakarta, Indonésie : "J'ai embrassé la cause paysanne dès la fin de mes études, car l'accès à la terre est au coeur de toutes les difficultés sociales que connait l'Indonésie aujourd'hui".

    Iwan, Secrétaire général, KPA, Jakarta, Indonésie : "J'ai embrassé la cause paysanne dès la fin de mes études, car l'accès à la terre est au coeur de toutes les difficultés sociales que connait l'Indonésie aujourd'hui".

  • Andri, Chargé de campagnes et de recherches, KPA, Jakarta, Indonésie : "Le gouvernement refuse d'agir au sujet de l'accès à la terre, bien que ce soit un problème fondamental. On essaye donc de créer un vrai changement social par nos actions".

    Andri, Chargé de campagnes et de recherches, KPA, Jakarta, Indonésie : "Le gouvernement refuse d'agir au sujet de l'accès à la terre, bien que ce soit un problème fondamental. On essaye donc de créer un vrai changement social par nos actions".

  • Roy, Secrétaire, KPA, Jakarta, Indonésie: "Depuis l'université, je suis engagée dans les mouvements étudiant et ouvrier. Aujourd'hui, je veux en apprendre davantage sur la cause paysanne, pour continuer à lutter contre les injustices".

    Roy, Secrétaire, KPA, Jakarta, Indonésie: "Depuis l'université, je suis engagée dans les mouvements étudiant et ouvrier. Aujourd'hui, je veux en apprendre davantage sur la cause paysanne, pour continuer à lutter contre les injustices".

Like us!

Nous contacter

IMG 1974 640x427 76x51

lesreporterssolidaires@gmail.com

Plus d'infos et de photos sur Facebook: Les reporters solidaires